Handikoeur
Handikoeur

Handikoeur

Bonjour à toutes et à tous, Je suis Amélie Lyard, la maman de deux adorables jumeaux âgés de 8 ans, Kristopher et Kameron. Je vais vous raconter notre histoire.


Tout commence en mars 2006 : j'apprends que je suis enceinte de triplés (chacun leur poche mais le même placenta pour les trois, ce sont donc des vrais triplés). Le choc à seulement 21 ans ... Mais avec leur papa nous n'avons pas pu imaginer mettre un terme à cette grossesse. Tout se passait bien pendant la grossesse, les 3 bébé grandissaient et grossissaient au même rythme jusqu'à l'écho du 6eme mois où tout a basculé ... Notre troisième bébé (Kenjy) avait arrêté de grandir et de grossir ... De là tout s'est enchainé, hospitalisation d'urgence, piqure de corticoïde, monitoring, puis enfin, 48 h après, la césarienne d'urgence ...


Nos 3 bébé sont donc nés le 9 octobre 2006, Kristopher à 12h01, il pesait 1k320, Kameron à 12h02 il pesait 1k430 et Kenjy à 12h03 il pesait 800 grammes, ils ont très vite été transférés au service de néo natalité-réanimation du CHU de Grenoble, Kenjy n'allais vraiment pas bien, il était anémié, il a dû être transfusé et placé sous respirateur. Malgré cela les médecins ont réussi à le stabiliser mais 4 jour après il a fait une hémorragie pulmonaire et n’a pas survécu. Kristopher et Kameron se sont battus pour s'en sortir, ils sont restés 2 mois à l'hôpital avant qu'on puisse les avoir à la maison. Dès le début de leur hospitalisation les médecins nous ont expliqué que si Kenjy avait arrêté de grandir et de grossir in utero c'était parce qu’il y avait eu des échanges de sang via le placenta entre nos 3 bébés et que pendant ces échanges de sang le cerveau avait été mal oxygéné et que, par conséquent, il y aurait surement des séquelles sur leur cerveau... 1 mois après le verdict tombe : le cerveau est bien atteint. On nous annonce que Kameron sera handicapé au niveau des membres inférieurs et que Kristopher sera handicapé au niveau des membres inférieur et supérieur gauche. Là tout s'écroule ... Après le décès de notre enfant il faut encore encaisser cette horrible nouvelle ... Nous sommes restés forts malgré tout ... Puis le 3 février 2008, le papa de mes enfants décède ... Je me retrouve seule à élever mes deux enfants. Ce fut encore une épreuve dévastatrice mais je suis restée forte pour eux qui étaient devenus toute ma vie !


Aujourd'hui, en janvier 2015, après des hauts et de nombreux bas, j'ai décidé de prendre les choses en main et donc de donner une chance à mes enfants d'améliorer leur motricité, voire même (qui sait) peut être de marcher... C'est pourquoi je fais appel à votre générosité, pour pouvoir financer une opération en Espagne (Madrid) et des thérapies intensives à l'étranger qui ne sont pas reconnues en France et qui donc ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale...


Je mettrai un post qui expliquera clairement pourquoi cette opération là et pourquoi en Espagne et l'importance des rééducations intensives pour progresser.


Merci à tous ceux et celles qui prendront le temps de lire jusqu'au bout ma présentation.