Brumisation

!

La technologie de la brumisation :

 

On les appelle aussi les diffuseurs par ultra-sons. Bien que moins puissante dans une visée thérapeutique, cette technologie ne doit surtout pas être négligée, car elle cumule de très nombreux avantages.

 

Comment fonctionne la brumisation ?

 

Les diffuseurs par brumisation ont un fonctionnement beaucoup plus simple que les nébulisateurs. Le montage est simple : au fond du diffuseur se trouve une petite pastille à ultra-sons, qui émet des vibrations à très haute fréquence ; au-dessus de cette pastille, l’utilisateur du diffuseur verse de l’eau froide, dans le réceptacle prévu à cet effet ; l’utilisateur verse l’huile essentielle à diffuser au-dessus de l’eau.

Au contact de la pastille qui vibre, l’eau va émettre une brume d’eau froide (il ne s’agit pas de vapeur), brume qui emporte les particules d’huiles essentielles qui se trouve à la surface ! Simple et efficace.

 

Choisissez un brumisateur si :

  • Vous voulez diffuser efficacement des huiles essentielles, mais pas besoin de puissance excessive.
  • Vous voulez absolument "voir" la diffusion : la brume qui se dégage est très visuelle, quasi-hypnotisant !
  • Vous avez entre 30 m² à "infuser" pour un obtenir des effets thérapeutiques, 50m² pour avoir juste une odeur de fond ;
  • Vous voulez un diffuseur qui fasse très peu de bruit, mais puissant quand même.

 

Les avantages des diffuseurs pour la brumisation :

  • D’une part, ces diffuseurs peuvent être très jolis, notamment grâce à la brume qui s’en dégage : cela induit un très bel effet visuel (j’utilise un brumisateur chez moi rien que pour cette raison !).
  • D’autre part, la brumisation est tout de même une technologie de diffusion efficace, et vous pourrez « infuser » sans problème une pièce de 30m² avec un de ces diffuseurs. Et comme les brumisateurs sont souvent moins chers que les nébulisateurs, cette technologie peut se vanter d’avoir un rapport "surface de diffusion" vs "prix" vraiment optimal.
  • Et enfin, ils font très peu de bruit ! Un simple petit clapotement d'eau, qui n’a rien à voir avec le bruit de la pompe à air comprimé des nébulisateurs.

 

Les inconvénients de la brumisation :

  • Le premier inconvénient de ces diffuseurs concerne l’efficacité thérapeutique. En effet, contrairement à la nébulisation, les particules d’huiles essentielles ne sont pas projetées pures dans l’air, mais couplées à de lourdes particules d’eau sous forme liquide. Les principes actifs des molécules aromatiques vont donc rester moins longtemps en suspension dans l’air avant de retomber, diminuant ainsi la durée des effets des huiles essentielles. Attention : c’est moins bien que la nébulisation, mais ça fonctionne quand même !
  • Le deuxième hic que l’on peut trouver à cette technologie, c’est la fiabilité des produits. Il existe de nombreux diffuseurs par brumisation de mauvaise qualité et peu résistants (l'eau et l'électricité...). Un brumisateur à 30€ ? Méfiez-vous.
  • Et enfin, les brumisateurs sont souvent construits dans des matériaux moins nobles que les nébulisateurs (plastique), mais c’est aussi grâce à ça qu’ils sont moins chers !